Les bandes d’alerte sonore obligatoires sur les autoroutes

0
428

L’hypovigilance et la somnolence : des facteurs importants d’accidents

L’hypovigilance est l’état proche du sommeil dans lequel l’organisme voit ses facultés d’observation et d’analyse en constante diminution. Vous pouvez vous considérer être en hypovigilance quand votre attention baisse, vos yeux vous piquent ou clignent plus que la normale, votre nuque est raide mais aussi quand vous ne pouvez résister au bâillement et que la position assise dans votre fauteuil devient difficilement supportable. Dans ces conditions, vous ne pensez qu’à une seule chose: vous assoupir!

Selon les statistiques l’une des associations de lutte contre la violence routière, la AFSA, (Association des Sociétés Francaises d’Autoroutes) 30% des conducteurs affirment avoir été victimes d’endormissement et se sont senti obligés de s’arrêter afin de se reposer pour reprendre des forces avant de continuer la route. De plus, 7% des accidents mortels de la route ont pour facteur la somnolence au volant ce qui représente 1 décès de la route sur 3. C’est pour lutter contre la somnolence au volant que la décision de rendre obligatoire les dispositifs d’alerte sonore sur les autoroutes a été prise suite au débat du Comité Interministériel de la Sécurité Routière du 11 mai 2011. Depuis, un arrété relatif aux équipements de sécurité des autoroutes de bandes d’alerte sonore a été élaboré le 12 mars 2012. Officiellement, cette obligation est parue au journal officiel le 23 mars 2012.

Elles font du bruit mais sauvent des vies

Ces bandes d’alerte sont rugueuses, de couleur blanche et sonores. Elles détiennent pour fonction d’alerter les usagers qui débordent sur la bande d’arrêt d’urgence afin de réduire les écarts de la route mais aussi de diminuer le risque d’accidents mortels en sortie de chaussée. Composées de matériaux proéminents et placées à distance régulière, elles provoquent des bruits et des vibrations lorsque le véhicule d’un conducteur en état de somnolence roule dessus.

Mise en place dès le 1 juillet 2012

Implantées sur le coté droit de la chaussée, les bandes d’alerte sonore seront installées à partir du 1 juillet 2012 grâce :

  • à la construction de nouvelles voies
  • à l’aménagement important de chaussées et d’accotements
  • au renouvellement d’équipement déjà en place

D’ici le 1 juillet 2022, toutes les autoroutes devraient être équipées de ce système sauf :

  • au sein de zones hivernales où il n’existe pas de dispositifs qui puissent rester efficaces pendant au moins 5 ans consécutifs
  • sur les autoroutes implantées à proximité d’habitations riveraines afin que le bruit supplémentaire occasionne aucune gène
  • en l’absence d’accotement stabilisé de largeur minimale de 2 mètres

Des bandes sonores qui réveillent uniquement sur les autoroutes

Un réveil lors d’un petit coup de barre pour éviter de finir dans la barre… d’arrêt d’urgence ! Rien d‘insolite en somme! Ces dispositifs d’alerte sonore en cas de sortie de route ne concernent que les autoroutes et ceci est bien dommage ! Selon une association nommée 40 millions d’automobilistes, en dehors des autoroutes, 2761 personnes ont été tuées en 2011 et ce, en roulant sur une ligne droite…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici