Comment éviter les amendes sur l’autoroute en vacances?

Amende en voiture

N’alourdissez plus le coût de vos vacances en facturant des amendes lors de vos trajets autoroutiers! Avec quelques conseils simples, vous réduisez considérablement le risque de recevoir une amende.

Respectez le code de la route

Bien évidemment! Le code de la route n’est pas une sanction gratuite, mais un ensemble de règles qui servent à garantir la sécurité de tous sur la route. Par conséquent, une conformité stricte signifie une sécurité accrue et aucun risque d’amende.

Sur la route, les amendes concernent principalement la vitesse avec des contrôles radar. Elles sont soit réalisées grâce à des radars fixes, soit par les gendarmes avec un radar mobile.

Respecter le code de la route permet également d’éviter les amendes liées à des dépassements dangereux, à l’absence de clignotants ou au non-respect du poids maximum de votre chargement.

Assurer la sécurité de tous les passagers.

La sécurité des passagers est généralement contrôlée par les autorités. La première chose que vous regardez est de porter une ceinture de sécurité ou de ne pas utiliser de téléphone portable. Ce sont des contrôles qui peuvent se faire aux péages ou lors de « rondes » de la gendarmerie sur l’autoroute.

Ne laissez pas les animaux errer dans la voiture. Un protège-botte est pratique pour assurer la sécurité de votre animal et vous évite de provoquer un contrôle en passant devant les gendarmes.

Évitez de conduire lorsque vous êtes fatigué

Le respect du code de la route est parfois oublié sous l’effet de la fatigue. En pensant à autre chose, vous appuyez trop sur la pédale ou vous ne voyez pas que la vitesse maximale autorisée a changé.

Des pauses régulières permettent de se ressourcer et d’être plus attentif sur la route. En bonne forme, vous êtes également moins susceptible d’avoir le pied lourd sur la pédale car vous ne voulez pas vous précipiter chez vous pour vous reposer.

Ne voyagez pas aux heures de pointe.

Certains jours d’été sont connus pour avoir un trafic intense. C’est le cas tous les samedis entre le 15 juillet et le 15 août. Durant ces journées, toute votre attention est portée sur votre conduite et les gestes des autres conducteurs. Il est donc plus facile de rater un signal ou de ne pas voir que vous allez trop vite.

Ces journées sont aussi celles qui font l’objet des plus grands contrôles de la part de la police.

Il n’est pas rare en quatre heures de route de voir plusieurs radars fixes et plusieurs postes de contrôle. Les conducteurs moins prudents courent le risque d’accumuler plusieurs billets en un seul voyage.

Utiliser un détecteur de radar

L’utilisation d’un avertisseur de radars doit être tentée. L’utilisation de certains appareils est interdite par la loi. Donc, avant d’en acheter un, vérifiez qu’il est légal. Certaines applications comme Waze indiquent la présence de radars en temps réel.

Ne les voyez pas comme des outils de freinage et d’accélération aléatoires, mais comme un rappel d’une vitesse excessive. Si vous mettez du son, vous pouvez recevoir une alerte dès que vous dépassez la limite autorisée.

Soyez courtois en cas de contrôle

Que vous soyez fautif ou non, soyez courtois lors des contrôles routiers. Les forces de l’ordre peuvent le faire après avoir constaté un mauvais comportement de votre part ou simplement, par leur décision lors d’une opération de contrôle.

Si vous êtes désagréable, la police aura moins de scrupules à vous mettre à l’amende. Pire encore, si vous réagissez vraiment mal, il peut chercher la moindre erreur pour vous calmer avec une amende. Si vous cherchez vraiment, vous trouvez toujours une raison, comme un pneu trop mou, un gilet de sécurité manquant ou un manque de phares de rechange.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.