Quelle assurance choisir pour conduire accompagné?

Aussi appelée Advance Driving Learning (AAC), la conduite accompagnée est un dispositif qui permet aux jeunes à partir de 15 ans de vivre leur première expérience de conduite, en compagnie d’un adulte. L’accompagnateur doit souscrire une assurance qui couvre au moins le véhicule, lui-même, ainsi que le conducteur novice et les tiers en cas d’accident.

Souscription à une assurance auto pour conduite accompagnée : les conditions

Avant d’entamer les démarches d’assurance conduite accompagnée, vous devez vous assurer que le conducteur novice a passé au moins 20 heures au volant d’une voiture avec un moniteur de conduite. Il doit également vérifier qu’il a bien réussi l’épreuve théorique du code de la route.

Aussi, avant de souscrire à ce type d’assurance, le conducteur débutant et son accompagnateur doivent convenir qu’ils doivent parcourir ensemble au moins une distance de 3000 km pendant une période d’un an. Une fois ces conditions remplies, vous pouvez souscrire une assurance conduite accompagnée.

Garanties d’assurance auto pour la conduite accompagnée

Pour bénéficier d’une assurance conduite accompagnée, à titre indicatif, vous n’avez pas d’autre choix que de souscrire une extension de garantie spécifique sur votre assurance auto existante. Cette extension de garantie permet à l’étudiant AAC de bénéficier de la même couverture et des mêmes avantages que son compagnon.

Cependant, gardez à l’esprit qu’en cas d’accident ou d’infraction responsable, c’est vous, le guide, qui devrez payer les différentes amendes, et c’est sur sa licence que les points seront retirés. Gardez également à l’esprit que le niveau d’indemnisation en cas d’accident ne sera pas toujours le même selon que le conducteur était l’apprenti ou le guide.

Comment souscrire une assurance conduite accompagnée?

Il vous suffit d’adresser une demande à votre assureur auto, afin qu’il puisse étendre la garantie de votre contrat en cours pour prendre en compte la conduite accompagnée. Idéalement, cette demande doit être faite dès l’inscription du conducteur novice à l’auto-école, bien avant le début de la phase de conduite accompagnée, pour éviter les mauvaises surprises.

Une fois votre dossier accepté et donc ce nouveau risque pris en compte par votre assureur auto, celui-ci modifiera votre contrat en avenant. Il produira un document ajoutant une nouvelle disposition à son contrat et ainsi le nom du nouveau conducteur en ACC sera également mentionné dans son contrat d’assurance auto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.