Quels véhicules puis-je conduire avec mon permis B?

La carte B continue d’être la carte la plus courante et à laquelle de nombreux conducteurs souscrivent après avoir atteint l’âge de conduire. En effet, ce permis vous permet de conduire différents moyens de transport. Cependant, vous devez connaître les conditions à remplir et les différents véhicules autorisés. Cet article répond à cette problématique en listant les différents types de véhicules que vous pouvez conduire avec un permis B.

Il est possible de conduire des véhicules agricoles et des camping-cars sous certaines conditions.

Avec l’adoption de la loi Macron en août 2015, plusieurs décisions ont été rendues concernant les conditions de conduite avec le permis B. Ainsi, il a été maintenu que tout titulaire du permis de conduire B est désormais autorisé à conduire des véhicules agricoles ou forestiers et des tracteurs.

Cependant, la vitesse de ce dernier ne doit pas dépasser 40 kilomètres à l’heure. De même, seuls les apprentis ou les apprentis âgés d’au moins 16 ans sont autorisés à conduire des véhicules et des tracteurs contenant des outils. Ces outils doivent également respecter l’espace libre sur la chaussée avec une largeur et une longueur inférieures à 2,50 mètres.

Cependant, elle vous autorise à conduire un véhicule d’une largeur supérieure à 2,55 m à condition d’avoir au moins 18 ans. En revanche, les contribuables au régime agraire sont dispensés du permis de conduire B, y compris les chefs d’exploitation, les retraités et les ouvriers agricoles qui travaillent sous contrat.

De plus, les titulaires d’un permis de conduire de catégorie B sont également autorisés à conduire des camping-cars. Ces camping-cars doivent peser inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Cependant, vous pouvez également conduire des camping-cars de plus de 3,5 tonnes sous certaines conditions. Pour ce faire, votre permis B doit être délivré avant le 20 janvier 1975. En dehors de cela, l’autorisation est également accordée si les conditions suivantes sont remplies :

  • La validation de la licence après la date du 20 janvier 1975
  • La licence française n’a pas été obtenue après un échange (opéré après le 20 janvier 1975) de la licence accordée par un autre état
  • La licence ne résulte pas d’une conversion de brevet militaire après le 20 janvier 1975

Si toutes ces conditions ne sont pas remplies, vous devez obtenir le permis C1 pour conduire des camping-cars de plus de 3,5 tonnes.

2 roues entre 50 et 125 cm3

Il est également autorisé de conduire des 2 roues d’une cylindrée comprise entre 50 et 125 cm3 avec une puissance n’excédant pas 11 kW. Cependant, plusieurs conditions doivent être remplies, principalement concernant la durée du permis, l’âge et la formation.

Par conséquent, le permis doit être obtenu avant le 1er mars 1980 ou doit avoir une durée minimale de deux ans. Il est également indispensable que vous soyez conducteur de deux roues depuis 5 ans.

De plus, vous devez également suivre une formation spécifique de sept heures. Cette formation doit être complétée avant la 2ème année du permis de conduire. Cela se fait au sein d’associations et d’établissements agréés.

Le non-respect de cette formation peut entraîner une amende de 4ème classe. Toutefois, les conducteurs titulaires d’un permis avant mars 1980, qui ont conduit un scooter 3 roues et une moto légère entre 2006 et 2010, et qui ont été licenciés depuis plus de deux ans sont dispensés de la formation.

Cependant, cette formation n’est pas valable à l’étranger. Il est vrai qu’il donne à votre permission B l’équivalence de la permission A1, mais il ne correspond pas à la permission A1. Ensuite, vous ne pourrez plus conduire de scooter et de moto de 50 à 125 cc à l’étranger. Cependant, vous pouvez déroger à cette règle si vous avez un tampon d’autorisation de conduire moto sur votre permis.

Tous les moyens de transport de MMA inférieurs ou égaux à 3. 5 tonnes

Conduisez d’autres moyens de transport avec votre carte B de la même manière. Il s’agit en effet de voitures de tourisme, de fourgonnettes ou de minibus d’un poids total en charge (PTAC) inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Ces différents moyens de transport doivent également respecter certaines caractéristiques. Pour ce faire, ces transports doivent être utilisés pour le transport de marchandises et de personnes avec un maximum de 9 places, chauffeur compris.

Ceux qui ont plus de 9 places doivent obligatoirement obtenir un permis D ou D1. Toutefois, pour les autres moyens de transport ne remplissant pas ces conditions, vous devez obtenir une mention complémentaire pour le permis B. Celui-ci s’obtient après une formation au remorquage B96 qui comporte deux séquences dont une séquence sur route et une séquence hors route.

De plus, vous pouvez également atteler des remorques à ces différents moyens de transport. Le PTAC de ces remorques doit être inférieur ou égal à 750 kilogrammes. Il peut également être supérieur à 750 kilogrammes tant que l’ensemble voiture et remorque ne dépasse pas 3,5 tonnes. La formation remorquage B96 permet également de conduire un moyen de transport dont la remorque et le véhicule ont un PTAC compris entre 3 500 et 4 250 kg.

Cette formation est accessible à toutes les personnes âgées d’au moins 18 ans, titulaires de la carte B et ayant suivi une formation pratique de 7 heures. Il est dispensé par des associations professionnelles ou sociales d’insertion ou de réinsertion et des auto-écoles agréées. Cependant, vous devez savoir que le certificat que vous obtenez après cette formation ne vous permet pas de conduire. Seul son complément au permis B vous permet d’exploiter des canalisations.

Dans quels autres pays puis-je conduire avec mon permis B?

Votre permis B est valable dans certains pays, mais pas dans certains cas. Pour ce faire, si votre permis de conduire est valide et que vous êtes en âge de conduire, vous pouvez utiliser votre permis dans les pays membres de l’Union européenne. Il y a au total 28 pays membres de cette union, parmi lesquels vous avez l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, le Royaume-Uni…

A tous ces États membres s’ajoutent la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein. Ces pays n’imposent pas de durée de séjour en dehors de la période de validité de votre titre. Toutefois, les titulaires de permis délivrés avant 2013 doivent prendre certaines dispositions.

Ils doivent se rapprocher des autorités nationales pour obtenir un nouveau modèle. De même, si votre permis expire dans un des pays de l’Union Européenne, vous pouvez le renouveler dans ce pays ou en France. Ainsi, vous avez droit à une durée de validité d’au moins 10 ans si le renouvellement a été effectué dans l’un des pays membres.

Il est également possible de conduire dans certains pays en dehors de l’Union européenne. La Suisse, par exemple, vous permet de le faire avec une période de validité d’un an. Certains États des États-Unis l’autorisent également avec une durée de 3 mois.

Il serait alors prudent de se renseigner sur la législation en vigueur auprès de l’ambassade. En ce qui concerne le reste des pays, il est essentiel d’acquérir le permis de conduire international. Ce permis ne fait que traduire le permis français dans d’autres langues et vous permet de conduire pendant une certaine période.

Vous pouvez consulter le site du ministère des Affaires étrangères pour être informé des pays qui exigent ce permis international. Pour l’obtenir, vous devez postuler en ligne et préparer certains documents, notamment : un permis de conduire et une preuve d’adresse et d’identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.